Le Bandeau

Fournitures
Aiguilles : numéro 5
Fils : fil à tricoter suffisamment gros pour être tricoté avec des aiguilles numéro 5

Point employé
Point Mousse double: *faire un rang endroit, tourner et faire un rang envers, tourner et faire un rang envers, tourner et faire un rang endroit* répéter de * à *

Echantillon
16m = 5 cm

Réalisation
Avec les aiguilles numéro 5 monter 25 mailles, tricoter environ 40 cm (60 rangs) au point mousse et rabattre souplement les mailles en 1 fois. Le bandeau mesure environ 13 x 40 cm. Avant de couper le fil, laisser une longueur suffisante pour réaliser la couture.

Finitions
Avec une aiguille à laine, coudre ensemble le rang de montage des mailles et le rang des mailles rabattues.
Vous pouvez réaliser une fleur à coudre sur votre bandeau ou bien y mettre un bijou ou une broche de votre choix.

Fleur en tricot
Avec le fil monter 130 mailles. Tricoter 4 rangs droit.
Au rang suivant : tricoter comme suit *1 maille endroit, 2 mailles ensemble* répéter de *à* sur tout le rang. Tricoter 1 rang endroit
Au rang suivant : tricoter toutes les mailles ensemble 2 par 2. Tricoter 1 rang endroit.
Au rang suivant : tricoter toutes les mailles ensemble 2 par 2. Tricoter 1 rang endroit et ensuite rabattre les mailles souplement en une fois.
Enrouler la fleur sur elle-même pur lui donner la forme et la maintenir par quelques points de couture.

Voir aussi : l’Echarpe,  les Mitaines  et le Bandeau Laine Pompon

La Maille Envers

L’aiguille de montage est dans la main gauche, le fil sur l’avant de l’index droit, maintenu par une boucle autour du petit doigt, le fil placé devant l’aiguille droite.

Piquez-la dans la première maille montée, cette fois-ci d’arrière vers l’avant, passez le fil entre les deux aiguilles en le ramenant vers vous.

Avec la pointe de l’aiguille droite, tirez la boucle vers l’arrière et laissez tomber la maille que vous venez de tricoter sur l’aiguille droite.

La Maille Endroit

Piquez dans la première maille montée, l’aiguille droite d’avant en arrière sous l’aiguille gauche.

Avec votre index droit, passez le fil de l’arrière vers l’avant, entre les deux aiguilles.

Ramenez la pointe de l’aiguille droite sur le devant de l’aiguille gauche et faites glisser la maille ainsi obtenue sur l’aiguille droite, en laissant tomber de l’aiguille gauche la maille qui vient d’être tricotée.

Monter les mailles : Deux aiguilles et un fil

Cette méthode est pratique pour monter un grand nombre de mailles, car il n’est pas nécessaire de tirer un trop grand fil de la pelote.

Faites un nœud coulant sur une des aiguilles pour la première mailles.

Avec la deuxième aiguille, piquez dans cette première maille d’avant en arrière, passez le fil de la pelote d’arrière vers l’avant, sortez une boucle que vous faites repasser sue la première aiguille, ce qui vous donne une deuxième maille.

Recommencez l’opération en piquant dans cette maille et ainsi de suite.

 

Le Tamari

Histoire :

C’est un condiment d’origine japonais, connu depuis plus de 2500 ans.
Traditionnellement, le tamari désigne le liquide qui se forme lors de la fabrication du miso qui fermente plusieurs mois. Tamari est d’ailleurs dérivé de tamaru signifiant «s’accumuler» en japonais.
Le tamari est fait exclusivement avec des haricots de soya ou du tourteau de soya qui est le résidu du pressage des haricots lors de la fabrication de l’huile.
Le tamari ne séjourne que de 4 à 6 mois dans d’immenses cuves métalliques. Dans le tamari biologique il n’y a pas d’ajout d’additif. Il est consistant et foncé. Il contient 2% d’alcool car il ajouté en fin de production afin de prévenir le développement de moisissures est de champignons.

Utilisation :

Le tamari peut remplacer le sel. Il sert à faire des marinades des sauces ou des trempettes. On peut ajouter au tamari de l’ail, de l’oignon, du gingembre frais, du vinaigre et de l’huile. Il est à la base de la sauce teriyaki et de a sauce Worcestershire.

Conservation :

Le tamari se conserve au réfrigérateur lorsque la bouteille est entamée

Valeur nutritive :

810 mg de sel pour 15 ml de tamari.
Le tamari fabriqué selon les méthodes ancestrales possèdent des propriétés identiques au miso et qui sont dues à la fermentation.

Il ne contient pas de céréale.

Recette Salade de quinoa

Le Pissenlit

Petite histoire 

Le Pissenlit est une plante herbacée vivace, à la racine pivotante portant une rosette basale de feuilles. Au début du printemps apparaissent les hampes florales terminées par des capitules jaunes formées exclusivement de ligules. Après la floraison, le capitule se transforme en une sphère d’akènes à aigrettes.
Toute la plante est parcourue par des laticifères contenant un latex blanc non-toxic.

Usage thérapeutique

On ramasse les racines, les feuilles et les fleurs.
Les racines sont lavées, coupés dans le sens de la longueur et mises à sécher. Elles stimulent les sécrétions gastriques et aident au drainage du foie.
Les feuilles et les fleurs sont récoltées pour les cures dépuratives de printemps.

Mode d’emploi

Faire une décoction avec les racines.
Les jeunes feuilles fraîches sont riches en Vit C et consommées en salade.
Les fleurs peuvent être consommer en salade ou utiliser pour faire de la confiture.

Précautions et contre-indications

Ne pas dépasser les doses recommandées en décoction.

Emonctoire : Les Reins

Le rôle primordial du rein est la régulation des liquides de la réabsorption des minéraux.
L’autre fonction du rein, consiste à filtrer et à évacuer les déchets circulant dans le sang et fait du rein un des autres émonctoires principaux de l’organisme.
C’est par les reins que passent tous les acides lourds en suspension dans le sang ainsi que les sels neutralisés que nous nommons cristaux.

Les acides et les cristaux sont dangereux pour notre organisme, il faut donc les éliminer rapidement hors de l’organisme.
Les reins sont la voie la plus rapide. Pour cela, il est important que les liquides circulant soient suffisamment fluides et fréquemment renouvelés afin de faciliter le rôle de solvant des liquides extracellulaires, du sang et de la lymphe.
Il est donc important de consommer une eau de qualité optimale faiblement minéralisée et en quantité suffisante. (Voir article Detox après les Fêtes)

Il est bien sûr important de limiter la consommation des aliments dont la dégradation génère des acides tels les protéines animales, les produits laitiers, les sucres raffinés, café, thé noir….

Si les reins sont sollicités au-delà de leur capacité d’élimination, les calculs rénaux peuvent être une des conséquences.
Les reins débordés vont, comme l’intestin, dériver les déchets vers la peau !

Si votre transpiration est acide, piquante ou odorante, cela signifie que les déchets évacués sont bien de nature cristalloïde.

Longues Mitaines

Fournitures
Aiguilles : numéro 5
Fils : fils à tricoter suffisamment gros pour être tricoté avec des aiguilles numéro 5

Point employé
Point Mousse double: *faire un rang endroit, tourner et faire un rang envers, tourner et faire un rang envers, tourner et faire un rang endroit* répéter de * à *

Echantillon
16m = 5 cm

Réalisation
Avec les aiguilles numéro 5 monter 48 mailles, tricoter environ 18 cm (54 rangs) au point mousse et rabattre souplement les mailles en 1 fois. La mitaine mesure environ 18 x 22 cm. Avant de couper le fil, laisser une longueur suffisante pour réaliser la couture.

Tricotez la 2ème mitaine.

Finitions
Plier le rectangle obtenu dans le sens de la longueur.
Avec une aiguille à laine, coudre ensemble sur 3,5 cm le rang de montage des mailles et le rang des mailles rabattues, laisser libre les 5 centimètres suivants pour le passage du pouce et terminer la couture.

Astuce
Si l’ouverture au niveau des doigts est trop souple, passez un fil élastique afin de la maintenir.

Voir aussi : le Bandeau et l’Echarpe

Un autre scandale alimentaire du genre Bisphénol A ?

Des substances toxiques dans les moules à gâteaux en silicone ?

Dans son nouveau hors-série, 60 millions de consommateurs s’attaque aux moules à gâteaux, pointant du doigt plusieurs substances indésirables libérées en présence d’aliments acides ou à la cuisson.
En effet, dans son nouveau hors-série publié de janvier 2019, 60 millions de consommateurs épingle leurs revêtements antiadhésifs en silicone ou teflon, accusés de libérer des substances susceptibles de migrer dans les aliments sous l’effet de la chaleur, de corps gras, ou de l’usure.

L’Institut national de la consommation explique avoir testé 9 moules à gâteaux en silicone de différentes marques.
Verdict ? Trois d’entre eux peuvent s’avérer dangereux pour la santé, pour les utilisateurs réguliers. Ils sont accusés de libérer des substances indésirables et/ou toxiques, issues de la fabrication du silicone, et ce, en quantités parfois non négligeables. C’est notamment le cas lorsqu’ils sont au contact d’ingrédients gras comme l’huile.
Pour éviter cela, il est suggéré donc de bien vérifier que soit mentionné sur l’étiquette du moule le «certificat de conformité à l’aptitude au contact des aliments».
Et puis ne pas oublier que certains papiers de cuisson sont recouverts de silicone !

Les moules usagés synonymes de danger

Les moules en métal s’en sortent globalement mieux. Sur les 9 testés : sept n’affichent aucune migration problématique retrouvée en cas de contact avec un corps gras ou acide.
Le problème se pose lorsqu’ils sont abîmés. Les récipients sont alors susceptibles de relâcher des particules métalliques comme de l’aluminium ou du fer, dans les préparations qu’ils contiennent. Le magazine préconise donc de ne jamais utiliser d’ustensile tranchant à l’intérieur d’un moule en teflon et de ne pas hésiter à le renouveler dès que celui-ci est rayé.
Il en est de même avec les poêles ou les casseroles !