Des jus, des jus ……Oui, mais frais !

Rien de tel pour la Détox

Fin d’année rime avec repas….. lourds, alors pour apporter un peu de légèreté, je vous propose une cure de quelques repas à quelques jours de jus frais ou de bouillon de légumes.

Pour les jus, vous aurez besoin :
– d’un extracteur à jus, type vis sans fin (pas d’extraction à chaud et pas de fibre)
– des fruits et des légumes bio et de saison…

Vous pouvez faire des jus divers et variés :

– Citron + pomme + carotte
– Céleri + citron
– Betterave + Pomme…
– les possibilités sont illimitées… varier les ingrédients à votre goût !

1 verre = 1 repas, bien « mâcher » le jus, ne pas l’avaler !

Si vous n’avez pas d’extracteur, vous pouvez faire cuire des légumes bio et de saison et boire le jus …vous gardez les légumes pour un autre jour !

Le but est de remplacer des repas par des liquides, sans fibre, afin de mettre votre système digestif au repos.

Ceci est bien plus efficace que de sauter 1 repas car ainsi vous vous hydratez et apportez à votre corps les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement et vous lui permettez de se nettoyer !

Vous pouvez ainsi, remplacer 1 ou 2 repas par jour ou si vous avez du temps pour vous et que vous le souhaitez, faire 1 à 3 jours sans manger……boire des jus/des bouillons, marcher dans la nature et penser à vous.

Ceci permettra à votre corps de se nettoyer en douceur et ainsi de bien commencer l’année.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre naturopathe.

Plus d’info sur le jeûne et la détox en 2020 !

Voir aussi : Detox après les Fêtes

L’ Aubier de tilleul

Petite histoire 

Le tilleul est présent dans tous les bois d’Europe et d’Asie. L’aubier de tilleul est prélevé sur l’espèce Tilia sylvestris ou tilleul sauvage du Roussillon qui pousse naturellement dans la vallée du Vallespir.
L’aubier est le bois tendre situé entre l’écorce et le cœur de l’arbre. L’aubier est la partie vivante de l’arbre, il se gorge de sève au printemps et concentre minéraux, oligoéléments et principes actifs.

C’est un peu par hasard que l’instituteur François Domenach a découvert ce produit dont l’organisme a besoin pour renouveler son eau. Il vivait à Arles-sur-Tech, de calculs rénaux qui parfois le faisaient souffrir atrocement. Féru de phytothérapie, l’instituteur des Pyrénées orientales avait entendu dire qu’aux Amériques, les Indiens utilisaient des infusions de bois de tilleul pour traiter les douleurs et les inflammations.
Il but une décoction de bois et d’écorce et les résultats furent spectaculaires. Il guérit définitivement sa lithiase urinaire.

Usage thérapeutique

  • Lourdeurs digestives chroniques,
  • Arthrite, goutte, rhumatismes et autres problèmes liés à une accumulation de déchets,
  • Certains cas de migraines liés à la digestion et à la sphère hépatique,
  • Pour favoriser la dissolution et l’expulsion naturelle des calculs biliaires et rénaux composés d’acide urique,
  • Désinfiltrer les tissus en cas d’œdème, de rétention d’eau et de cellulite,
  • En général, tout problème qui peut être lié à un “encrassage” dû à la vie moderne.

Mode d’emploi 

Préparation de la décoction :
– 40g de copeaux, pour 1 litre d’eau.
– Mettez les copeaux dans une casserole en inox, recouvrez avec l’eau, laissez frémir pendant 20 minutes sans couvrir.
– Retirez du feu et laissez reposer pendant encore 20 minutes, toujours à couvert.
– Boire dans la journée, de préférence entre les repas

Cure de 10 jours, à renouveler (10 jours par mois pendant 3 mois)

L’avantage de l’aubier de tilleul : le goût ! Il n’est pas amer. Il n’est pas âcre. Il n’est pas “fort” ou désagréable. Il a un petit goût de bois discret et parfumé qui devrait plaire à tout le monde.

Précautions et contre-indications

En cas de coliques néphrétiques sévères et de lithiases anciennes (reins ou vessies) demander conseils a votre médecin.

Voir aussi L’Echinacée

Emonctoire : les Poumons

De l’extérieur vers l’intérieur, c’est l’air que nous respirons, en principe pourvoyeur d’oxygène de bonne qualité, qui permet à nos cellules de vivre et de « respirer ».

Dans l’autre sens, ce sont les déchets qui sont éliminés.

Les poumons permettent les échanges gazeux et c’est par cette voie que les acides, plus volatils que ceux rejetés par les reins, sont évacués.

L’acide carbonique est transformé en gaz carbonique et évacué par les poumons en est un exemple.

Les poumons sont aussi des émonctoires de dérivation, lorsque l’intestin n’assure plus l’évacuation des colles.

Lorsque les poumons reçoivent par le biais du sang une charge de déchets colloïdaux, ils tenteront de les évacuer sous forme de glaires et d’écoulements de type catarrhal (mucosités).

La toux grasse, l’encombrement chronique des voies respiratoires hautes et des sinus indiquent un niveau de toxémie élevé.

La naturopathie obtient de bons résultats sur des problèmes récurrents de ce type, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte grâce à une réforme alimentaire adaptée à chacun.

Le Pissenlit

Petite histoire 

Le Pissenlit est une plante herbacée vivace, à la racine pivotante portant une rosette basale de feuilles. Au début du printemps apparaissent les hampes florales terminées par des capitules jaunes formées exclusivement de ligules. Après la floraison, le capitule se transforme en une sphère d’akènes à aigrettes.
Toute la plante est parcourue par des laticifères contenant un latex blanc non-toxic.

Usage thérapeutique

On ramasse les racines, les feuilles et les fleurs.
Les racines sont lavées, coupés dans le sens de la longueur et mises à sécher. Elles stimulent les sécrétions gastriques et aident au drainage du foie.
Les feuilles et les fleurs sont récoltées pour les cures dépuratives de printemps.

Mode d’emploi

Faire une décoction avec les racines, 4 grammes par tasse d’environ 200 ml.
Les jeunes feuilles fraîches sont riches en Vit C et consommées en salade.
Les fleurs peuvent être consommeés en salade ou utiliser pour faire de la confiture.

Précautions et contre-indications

Ne pas dépasser les doses recommandées en décoction.

Découvrez aussi l’Aubier de Tilleul

Emonctoire : Les Reins

Le rôle primordial du rein est la régulation des liquides de la réabsorption des minéraux.
L’autre fonction du rein, consiste à filtrer et à évacuer les déchets circulant dans le sang et fait du rein un des autres émonctoires principaux de l’organisme.
C’est par les reins que passent tous les acides lourds en suspension dans le sang ainsi que les sels neutralisés que nous nommons cristaux.

Les acides et les cristaux sont dangereux pour notre organisme, il faut donc les éliminer rapidement hors de l’organisme.
Les reins sont la voie la plus rapide. Pour cela, il est important que les liquides circulant soient suffisamment fluides et fréquemment renouvelés afin de faciliter le rôle de solvant des liquides extracellulaires, du sang et de la lymphe.
Il est donc important de consommer une eau de qualité optimale faiblement minéralisée et en quantité suffisante. (Voir article Detox après les Fêtes)

Il est bien sûr important de limiter la consommation des aliments dont la dégradation génère des acides tels les protéines animales, les produits laitiers, les sucres raffinés, café, thé noir….

Si les reins sont sollicités au-delà de leur capacité d’élimination, les calculs rénaux peuvent être une des conséquences.
Les reins débordés vont, comme l’intestin, dériver les déchets vers la peau !

Si votre transpiration est acide, piquante ou odorante, cela signifie que les déchets évacués sont bien de nature cristalloïde.

Detox après les Fêtes

Tout d’abord boire de l’eau …
L’eau est indispensable à notre santé et à notre bien-être,

Boire de l’eau peu minéralisée de 0 à 150 mg/l. L’eau est intéressante pour ce qu’elle retire du corps et non ce qu’elle apporte. L’eau que nous buvons doit par osmose « nettoyer » le corps de ses déchets.

Quelle quantité ?
Notre corps à besoin de 2 à 3 litres d’eau par 24h pour fonctionner correctement.
L’alimentation et les boissons (thé, café, tisanes…) en fournit 1 à 2 litres
Il manque donc environ 1,5 litre d’eau pure !

A quel moment de la journée ?
On doit boire de l’eau en continu tout au long de la journée, et surtout entre les repas.

De plus :

Le matin à jeun :

  • boire un jus de citron avec de l’eau, sauf si vous avez des problèmes de digestion et que vous êtes frileux. C’est un super nettoyant mais si vous ressentez un frisson en croquant sa pulpe, ne vous forcez pas et buvez de l’eau chaude ! Si le citron vous convient faite une cure douce de 40 jours. Démarrer par le jus d’1/2 citron dans de l’eau le matin à jeun, 2 jours de suite. Les 3ème et 4ème matins, ajouter 1/2 citron….. et ainsi de suite tous les 2 jours jusqu’à atteindre cinq citrons au bout de 20 jours, avant de redescendre sur le même principe.
    ou
  • un verre d’eau chaude qui favorise le péristaltisme intestinal et améliore le transit, active la circulation sanguine et lymphatique et favorise le bon fonctionnement du foie.

Faites une mono-diète d’1, 2 ou 3 jours en ne mangeant que des pommes, du riz complet ou du raisin. Le fait de ne consommer qu’un aliment permet de faciliter la digestion et ainsi donne au corps le temps de se nettoyer et de se réparer.

Cette Detox doit s’accompagner d’une alimentation biologique, sans alcool, ni sucres,ni aliments raffinés, ni mauvaises graisses.

Et puis, il faut bouger ! Allez marcher, faire le ménage, du bricolage, au ski, à la piscine……..

Voir aussi : Comment survivre aux repas copieux et aux nuits courtes ?

Comment survivre aux repas copieux et aux nuits courtes ?

Les fêtes riment souvent avec excès alimentaires et le remède le plus efficace est le jeune ….. en préventif en sautant le repas d’avant le festin ou en curatif en ne buvant que des tisanes le repas suivant. Vous pouvez aussi vous contenter d’un jus de légumes bio frais ou lactofermentés, d’un fruit, ou d’un bouillon de légumes.

Eviter les excès d’alcool ….. et en cas de légère sur-consommation prendre du charbon activé avant le repas (1 cuillère à soupe de poudre noire (fuir les comprimés sous dosés et souvent sucrés) bien mélanger dans un verre d’eau, à boire avec une paille pour éviter les dents noires….. le charbon absorbera une bonne partie de l’alcool et facilitera le travail du foie.

et pour les nuits courtes …….rien de mieux que des petites siestes, plutôt que de dormir jusque tard dans la matinée…… les petits moments de perte de vigilance ou de somnolence que nous expérimentons au cours de la journée sont le signal d’une entrée potentielle immédiate en phase de sommeil profond sans passer par la phase de sommeil superficiel. Si à ce moment nous nous allongeons dans le calme, nous nous endormirons facilement et récupérerons très vite. Dès que vous vous réveillez de cette sieste, levez-vous et obéissez sans conditions aux autres demandes de sommeil qui suivront.
En trois siestes de 15 à 20 minutes, vous obtiendrez l’équivalent de 4h30 de sommeil nocturne en termes de récupération physique et cérébrale.

Passez de Bonnes Fêtes de fin d’année !

Voir aussi : Detox après les Fêtes

Emonctoire : la Peau

La peau est une barrière contre les agressions extérieures et un organe sensitif.
Sa surface importante lui confère aussi la capacité à prendre rapidement le relais des autres émonctoires lorsqu’ils sont défaillants.

Par les glandes sébacées, les colles sont évacuées sous forme de furoncles, boutons, eczémas suintants, peau « grasse ».

Masquer ces manifestations cutanées par des applications externes ne sert à rien, car c’est de l’intérieur que la solution doit venir.
Si la peau exprime ces désordres, c’est que la toxémie de type colloïdal est trop importante pour les autres émonctoires qui ne peuvent plus en assumer la gestion.
Ceci est visible chez les gros consommateurs de sucres (viennoiseries, sucreries, pâtes, pains, laitages, sodas) et d’aliments gras (frites, fromages, viandes grasses).

C’est aussi au travers des 2m² de tissu cutané et grâces aux glandes sudoripares de la peau que les reins déversent vers l’extérieur des toxines qu’ils ne peuvent eux-mêmes éliminer.

Les anomalies de la transpiration, l’eczéma sec, les pellicules, les cals, une peau « sèche » ……. sont des manifestations qui expriment la nature cristalloïde de la toxémie.

Emonctoire : les Intestins

Les intestins sont importants dans l’assimilation des nutriments et l‘élimination.

Mais la muqueuse intestinale a également un rôle très important d’excrétion de tous les déchets colloïdaux (colles, mucus) qui se trouvent dans le sang et la lymphe.

C’est un phénomène que l‘on retrouve au niveau d’autres muqueuses comme celles des sinus, du nez, des bronches…

Ce processus naturel et permanent peut être perturbé si la flore intestinale est déficiente en quantité et qualité et que l’évacuation intestinale ne se fait pas au moins un fois par jour.

La muqueuse intestinale doit être en bon état et ne pas accumuler des déchets alimentaires qui finissent par la tapisser et former de véritables « plaques de vernis » que l’on observe lors d’une hydrothérapie du côlon et qui ralentissent les processus d’assimilation des nutriments et rendent difficile l’élimination de ces colles.

Si l’intestin ne peut plus jouer correctement son rôle d’émonctoire, l’organisme va opérer une dérivation vers une autre « sortie ». En général, les poumons, s’ils ne sont pas trop encombrés, sinon, il reste la solution de secours : la peau.

La force vitale de l’organisme, va s’exprimer en éliminant à tout prix ce qui est en trop dans l’organisme, et elle va s’exprimer ainsi tant qu’on lui en laissera les moyens.