Huile essentielle de Pin sylvestre

Pin sylvestre
Pinus sylvestris

Description botanique

Originaire d’Asie, il apprécie la montagne les sols sablonneux ou gravillonneux ; il présente une écorce pourpre-gris se desquamant, des feuilles aciculaires, robustes, tordues, par paires, des fleurs mâles jaunes et femelles rouges dès la fin du printemps et un cône ovoïde de 7,5 cm de long vert puis brun à maturité.
Il pousse en Sibérie t en Europe.
Distillation à la vapeur d’eau ds pointes des branches. On obtient une huile essentielle incolore, à arôme frais et épicé.

L’avis du professionnel

Le pin sylvestre fournit une huile essentielle connue de longue date par os grands mères qui, déjà à l’époque, bénéficiaient de l’action balsamique sur les bronches par inhalation de cette huile essentielle des climats nordiques.
Au quotidien, rien n’est plus aisé de décongestionner la sphère ORL par l’ajout de 3 gouttes de pin sylvestre, 3 gouttes de Ravensare aromatique et 2 gouttes de menthe poivrée dans un bol d’eau bouillante pour faire une « bonne vieille » inhalation pendant 5 à 10 minutes.

Précautions et contre-indications

Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans.
Déconseillé dans les 3 premiers mois de grossesse
Dermocaustique
Pas d’usage prolongé sans l’avis d’un naturopathe ou d’un aromathérapeute

 

Découvrez aussi : L’huile essentielle de Citronnelle de Java

Protège-ciseaux à broder

Fournitures
• Toile à canevas 12 x 12 cm
• Coton retors, un écheveau dans les coloris suivants : orange, orange clair, jaune, marine, vert clair, vert foncé, rose, rouge, rouge foncé et crème
• du tissu en coton pour la doublure 12 x 12 cm
• Aiguille à tapisserie

Exécution de la broderie

Matérialisez la diagonale par quelques points avant.
Vous travaillerez par-dessus cette ligne et la retirerez à la fin.
Tracez-les le centre sur le dessin en reliant les flèches entre elles.
Chaque carré du dessin correspond à un demi point de croix.

Pour les couleurs, reportez-vous au diagramme.

Avec un brin de coton, commencez à broder les grosses fraise centrales en rose, rouge, orange clair et rouge foncé.
Puis les autres fraises et le reste du décor.

 

Finitions

Repassez le canevas à l’envers, sur une surface molletonnée.
Découpez l’excédent de canevas en laissant une marge de 6 mm.
Biseautez l’angle en veillant à ne pas défaire la broderie.
Rabattez-la partie supérieure arrondie vers l’envers et épinglez-la.
Cousez l’ourlet à points glissés avec du fil bleu marine.
Rabattez les deux côtés vers l’envers et formez un cône en assemblant les deux bords.
Epinglez-les puis cousez-les avec des points invisibles.

Pour réaliser un doublure, découpez un morceau de tissu identique à la broderie, assemblez les côtés, introduisez la doublure dans l’étui, rabattez les bords supérieurs vers l’envers et assemblez-les avec e points invisibles.

Découvrez aussi : Le canevas « fleurs bleues »

Cadre « Moutons»

Fournitures
• Toile à canevas 12 x 8 cm
• Coton retors, un écheveau dans les coloris suivants :marron, beige, orange, blanc, vert pâle, vert kaki, vert mousse, vert moyen et vert olive
• Aiguille à tapisserie

Exécution de la broderie

Déterminez le centre de l’ouvrage en pliant la toile en quatre, puis matérialisez les deux pliures perpendiculaires par quelques points avant.
Vous travaillerez par-dessus ces lignes et les retirerez à la fin.
Tracez-les sur le dessin en reliant les flèches entre elles.
Chaque carré du dessin correspond à un demi point sur la toile.

Pour les couleurs, reportez-vous au diagramme.

Avec un brin de coton, commencez par broder l’herbe au premier plan en vert mousse, vert pâle et vert moyen, puis les champs, dans le fond en vert olive.
Les feuilles des arbres sont en vert moyen et les troncs en marron et vert kaki.
Les buissons sur la droite sont en orange, blanc et beige.
Brodez la laine des moutons au point de nœud, en blanc, pour lui donner du relief.

Finitions

Repassez la broderie à l’envers, sur une surface molletonnée.

Pour composer le paysage complet, encadrer l’ensemble avec un passe-partout en quatre parties pour donner l’impression d’une fenêtre.

 

Découvrez aussi :Découvrez aussi :Les cadres « Arbres », « Maison », « Montagne »

 

Cadre « Maison »

Fournitures
• Toile à canevas 12 x 8 cm
• Coton retors, un écheveau dans les coloris suivants : marron, vert olive, vert vif, vert moyen, vert pâle, rose foncé, rouille, rose et écru
• Aiguille à tapisserie

Exécution de la broderie

Déterminez le centre de l’ouvrage en pliant la toile en quatre, puis matérialisez les deux pliures perpendiculaires par quelques points avant.
Vous travaillerez par-dessus ces lignes et les retirerez à la fin.
Tracez-les sur le dessin en reliant les flèches entre elles.
Chaque carré du dessin correspond à un demi point sur la toile.

Pour les couleurs, reportez-vous au diagramme.

Avec un brin de coton, commencez par broder le toit de la maison en rouille. Finissez de broder la maison en écu, marron et rose foncé.
Les buissons sont vert moyen, écru et les fleurs sont roses.
Les troncs et les branches sont marron et vert olive et les feuilles sont dans différents tons de vert.
Le fond et le pré sont en vert pâle.

Finitions

Repassez la broderie à l’envers, sur une surface molletonnée.

Pour composer le paysage complet, encadrer l’ensemble avec un passe-partout en quatre parties pour donner l’impression d’une fenêtre.

 

Découvrez aussi : Découvrez aussi :Les cadres « Arbres », « Montagne », « Moutons »

Le Baobab africain

Baobab africain
Adansonia digitata

Le baobab est l’un des arbres les plus particuliers et les plus étonnants. On le reconnaît immédiatement à son énorme tronc renflé.
Bien qu’on en trouve dans le nord de l’Inde et dans la péninsule arabique, il est essentiellement africain.
Il est largement distribué dans les régions les plus sèches de ce continent, où il est devenu un symbole du paysage africain. On le trouve également isolé dans la savane sèche ou dans des régions boisées ouvertes composées majoritairement d’autres espèces.
Il ne dépasse guère 25 mètres de haut et peut à l’occasion atteindre une circonférence égale.
L’arbre survit à la sécheresse car son tronc contient des tissus parenchymateux qui stockent l’eau.
Le baobab est la plus grande succulente du monde.
Les branches du sommet ressemblent à des racines, particulièrement durant la saison sèche, quand les feuilles sont tombées, d’où son nom populaire d’arbre à l’envers

Le baobab se sème facilement.
Laissez tremper les graines dans l’eau chaude 24 heures avant le semis dans un terreau à 20°C, sans couvrir.
Les jeunes baobabs ne ressemblent pas aux arbres adultes, car les feuilles sont simples, et le tronc étroit, comme un arbre classique.
Ils poussent dans n’importe quel sol bien drainé, mais ne supportent pas le gel. L’arbre est adapté aux conditions sèches et ne tolère pas les sols lourds.

Usage culinaire

Les feuilles ont consommées comme des légumes car elles sont riches en minéraux et en protéines, et très bien équilibrées en acides aminés.
Le baobab est considéré comme la « mère su Sahel », dans l’Afrique subsaharienne, à cause de ses richesses nutritionnelles et médicinales.
Le fruit, appelé « pain de singe » contient dix fois plus de vitamine C que les oranges et sa pulpe présente des propriétés analgésiques et anti-inflammatoire.
On en fait de la farine.

 

Découvrez aussi : Le Yerba Maté

Marque-page « Fleurs brodées »

Fournitures
• Toile de lin à armure régulière 17 x 6 cm environ
• Coton mouliné à six brins, un écheveau dans les coloris suivants : mauve, vert clair, vert foncé, vert jaune, rose clair et rouge.
• Tissu thermocollant
• Aiguille à broder

Exécution de la broderie

Avant de commencer, surfilez la toile pour qu’elle ne s’effiloche pas.
Déterminez le centre de l’ouvrage en pliant la toile en quatre, puis matérialisez les deux pliures perpendiculaires par quelques points avant.
Vous travaillerez par-dessus ces lignes et les retirerez à la fin.
Tracez-les sur le dessin en reliant les flèches entre elles.
Placer l’ouvrage sur un tambour.

Pour les couleurs, reportez-vous à la broderie.

Avec 2 brins de coton mouliné mauve, commencez par les fleurs de chèvrefeuille en brodant des points droits terminés chacun par un point de nœud.
Le cœur est formé de point de nœud vert.
Pour le reste de la broderie, travaillez avec un brin de coton mouliné.
Les tiges sont brodées au point de tige et les feuilles au point lancé.
A joutez ensuite les points de nœuds verts.
Les roses sont composées de points de poste rose clair et rouge en travaillés en rond.

Pour la bordure mauve, brodez des points droits en mauve.
Finissez par les points de nœuds verts, entre les traits mauves.

Finitions

Repassez l’ouvrage à l’envers sur une surface molletonnée.
Repassez un retrait de 3 mm tout autour de la broderie.
Coller au fer un morceau de tissu thermocollant.

Découvrez aussi : Le Marque-page « Fleurs » au point de croix

Sapin de Noël

Fournitures
– Laine blanche épaisse
– Formes en papiers ou polystyrène
– Colle
– Rubans, perles…….

Réalisation des sapins

– Coller la laine sur les formes en commençant par le bas.
Mettre un point de colle et fixer la laine. Ensuite enrouler la laine autour de la forme et mettre un point de colle au sommet pour arrêter.

– Coller des perles
– Faire des guirlandes avec les rubans
– Faire des nœuds et les coller……utilisez votre imagination !

Découvrez aussi : Les Cartes brodées

Cadre « Montagne»

Fournitures
• Toile à canevas 12 x 8 cm
• Coton retors, un écheveau dans les coloris suivants : bleu clair, bleu lavande, mauve, gris pâle, beige, vert pâle, vert kaki, vert mousse, vert moyen
• Aiguille à tapisserie

Exécution de la broderie

Déterminez le centre de l’ouvrage en pliant la toile en quatre, puis matérialisez les deux pliures perpendiculaires par quelques points avant.
Vous travaillerez par-dessus ces lignes et les retirerez à la fin.
Tracez-les sur le dessin en reliant les flèches entre elles.
Chaque carré du dessin correspond à un demi point sur la toile.

Pour les couleurs, reportez-vous au diagramme.

Avec un brin de coton, commencez par broder les montagnes en mauve et bleu lavande.
Le ciel est bleu clair et les nuages sont gris pâle.
Les feuilles des arbres sont vert moyen et vert mousse avec des touches de vert pâle.
Les troncs des arbres sur la gauche sont vert kaki et le tronc à droite est beige.
Finisse par l’oiseau en vert kaki.

Finitions

Repassez la broderie à l’envers, sur une surface molletonnée.

Pour composer le paysage complet, encadrer l’ensemble avec un passe-partout en quatre parties pour donner l’impression d’une fenêtre.

Découvrez aussi :Les cadres « Arbres », « Maison », « Moutons »

Le Tabébuia rose, Lapacho

Tabébuia rose, Lapacho
Tabebuia impetiginosa

Impossible de ne pas le remarquer quand il fleurit.
Il produit à profusion des fleurs tubulaires rose vif, de chacune 20 cm de long, ce qu lu a valu d’être beaucoup planté en milieu urbain. Les fleurs apparaissent souvent à la fin de la saison sèche, quand les branches sont dénudées.
Cette espèce caduque de 30 mètres de haut est un arbre d’alignement commun dans les régions de climat chaud.
Il est natif des régions tropicales d’Amérique du Sud.
C’est un arbre qui pousse lentement.
Il produit un bois très dense, solide et saturé de tanins, qualités qui le rendent résistant à la pourriture et donc très intéressant commercialement.

Les graines germent à 30°C.
L’arbre a un système racinaire assez peu développé, ce qui en fait une bonne plante de milieu urbain dans les régions de climat chaud.
On peut aussi le faire pousser en pot et dans les endroits où il y a peu de terre.
Les jeunes arbres poussent vite, puis ralentissent leur croissance.

Santé et Médecine

• Les tribus sud-américaines utilisent l’écorce interne pour soigner de nombreux maux. Elle contient des agents antibactériens efficaces, et les herboristes occidentaux la vendent comme tonique.

 

Découvrez aussi : Le Benjoin