Comment survivre aux repas copieux et aux nuits courtes ?

Les fêtes riment souvent avec excès alimentaires et le remède le plus efficace est le jeune ….. en préventif en sautant le repas d’avant le festin ou en curatif en ne buvant que des tisanes le repas suivant. Vous pouvez aussi vous contenter d’un jus de légumes bio frais ou lactofermentés, d’un fruit, ou d’un bouillon de légumes.

Eviter les excès d’alcool ….. et en cas de légère sur-consommation prendre du charbon activé avant le repas (1 cuillère à soupe de poudre noire (fuir les comprimés sous dosés et souvent sucrés) bien mélanger dans un verre d’eau, à boire avec une paille pour éviter les dents noires….. le charbon absorbera une bonne partie de l’alcool et facilitera le travail du foie.

et pour les nuits courtes …….rien de mieux que des petites siestes, plutôt que de dormir jusque tard dans la matinée…… les petits moments de perte de vigilance ou de somnolence que nous expérimentons au cours de la journée sont le signal d’une entrée potentielle immédiate en phase de sommeil profond sans passer par la phase de sommeil superficiel. Si à ce moment nous nous allongeons dans le calme, nous nous endormirons facilement et récupérerons très vite. Dès que vous vous réveillez de cette sieste, levez-vous et obéissez sans conditions aux autres demandes de sommeil qui suivront.
En trois siestes de 15 à 20 minutes, vous obtiendrez l’équivalent de 4h30 de sommeil nocturne en termes de récupération physique et cérébrale.

Passez de Bonnes Fêtes de fin d’année !

Voir aussi : Detox après les Fêtes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *