Emonctoire : les Poumons

De l’extérieur vers l’intérieur, c’est l’air que nous respirons, en principe pourvoyeur d’oxygène de bonne qualité, qui permet à nos cellules de vivre et de « respirer ».

Dans l’autre sens, ce sont les déchets qui sont éliminés.

Les poumons permettent les échanges gazeux et c’est par cette voie que les acides, plus volatils que ceux rejetés par les reins, sont évacués.

L’acide carbonique est transformé en gaz carbonique et évacué par les poumons en est un exemple.

Les poumons sont aussi des émonctoires de dérivation, lorsque l’intestin n’assure plus l’évacuation des colles.

Lorsque les poumons reçoivent par le biais du sang une charge de déchets colloïdaux, ils tenteront de les évacuer sous forme de glaires et d’écoulements de type catarrhal (mucosités).

La toux grasse, l’encombrement chronique des voies respiratoires hautes et des sinus indiquent un niveau de toxémie élevé.

La naturopathie obtient de bons résultats sur des problèmes récurrents de ce type, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte grâce à une réforme alimentaire adaptée à chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *