Jacques Ménétrier

Médecin français né le 17 juin 1908 à Paris et décédé le 28 juillet 1986.
Il est le fondateur de la Médecine Fonctionnelle
Ancien Interne des Hôpitaux de Paris,
Ancien secrétaire général de la fondation Carrel,
Médecin Inspecteur général honoraire de Travail,
Président fondateur du Centre de Recherches biologiques,
Membre de la Société de Pathologie comparée et de l’ Association française pour l’avancement des sciences.

En reprenant, dès 1932, les travaux de Gabriel Bertrand, il met au point des solutions de différents oligo-éléments et définit une méthode dénommée Oligothérapie, non reconnue scientifiquement.

Le terme « oligo-élément» (du grec oligos = petit) revient à Gabriel Bertrand.
Les besoins en oligo-éléments varient du millième au millionième de gramme, ce qui est la dose adéquate pour réaliser leur action catalytique. Ceci les distingue fondamentalement des sels minéraux dont les besoins quotidiens s’approchent du gramme.

L’utilisation des oligo-éléments telle qu’on la pratique aujourd’hui repose essentiellement sur le travail du Dr Jacques Ménétrier qui découvrit les formidables résultats obtenus avec le Zinc, le Manganèse, le Cuivre ou le Cobalt sur des états arthritiques et tuberculeux.
Il approfondit ses recherches à l’institut Pasteur où il mit en évidence l’efficacité de ces métaux à petite doses, même en l’absence de carences de ces derniers. Il démontra ainsi leur rôle primordial en tant que catalyseurs de nos enzymes et leur action bénéfique sur notre équilibre.

Leur présence en petite quantité est le garant de notre « bonne santé ».

Le Dr Ménétrier créa alors la « Médecine des Fonctions », une méthode d’utilisation des oligo-éléments qui lie à la fois la notion de symptômes et de terrain (qui s’attaque aux causes du dysfonctionnement).
Chaque individu possède un terrain de prédispositions aux maladies qu’il nomme « diathèse ». Cela explique que, dans une même espèce, certains individus sont sujets à des agressions microbiennes ou à des allergies ou à des problèmes articulaires, alors que d’autres sont épargnés.

• La Diathèse n°1 dite Allergique correspond à l’arthritisme
• La Diathèse n°2 dite Hyposthénique correspond à l’arthro- tuberculose”
• La Diathèse n°3 dite Dystonique correspond au neuro – arthritisme
• La Diathèse n°4 dite Anergique qui marque surtout une chute des défenses immunitaires, laissant l’organisme sans défense devant les agressions, d’où qu’elles viennent: physiques, infectieuses, toxiques, psychologiques.

Dans l’évolution de sa pratique, le Dr Ménétrier prescrira une gamme d’oligo-éléments de plus en plus vaste et des dosages de plus en plus bas.

Douze éléments ont été identifiés comme essentiels, ce sont tous des nutriments minéraux :
• le Fer
• le Zinc
• le Cuivre
• l’Iode
• le Sélénium
• le Manganèse
• le Molybdène
• le Bore
• le Chrome
• le Cobalt
• le Fluor
• le Vanadium

N’hésitez pas à me contacter pour définir votre Diathèse et faire une cure d’oligo-éléments

Découvrez aussi : Johann Künzle

Une réflexion sur « Jacques Ménétrier »

  1. Merci pour cet historique, nous sommes utilisateurs d’oligo-éléments suite prescription de notre médecin traitant, depuis de très nombreuses années pour nous prémunir des infections et des allergies principalement.
    Je trouve que cela est très concluant et personnellement je suis très rarement malade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.