La Rencontre : Aurélie Noël

Le Blog – Bonjour Aurélie, vous êtes Architecte-paysagiste depuis quand ?

AN – Bonjour, depuis 2011.

Le Blog – Vous vivez à Montréal, au Canada, une grande ville comme on dit. Qu’en pensez-vous ?

AN – Aujourd’hui, les espaces consacrés aux jeux libres ont souvent fait place, en ville, à la voiture, aux stationnements et au monde du bitume. Pourtant, de nombreuses études démontrent les bienfaits que procurent le jeu libre et l’activité physique à nos enfants. Sous un autre angle, la nature offre des lieux moins contraignants, moins structurés et plus diversifiés ; les enfants peuvent ainsi explorer plus facilement différents aspects de leur motricité et de leurs sens. Même si je trouve à certains égards que la ville n’est pas adaptée pour les enfants, je n’ai plus le même regard sur le monde urbain. J’ai souvent l’occasion de découvrir avec mon garçon des espaces en friche, des plates-bandes de « mauvaises herbes », des ruelles secrètes, des allées magiques, des jardins et des cours d’école, qui lui font aller à la rencontre du monde qui l’entoure.

Le Blog – Expliquez-nous en quoi consiste votre travail ?

AN – L’architecture de paysage couvre un large domaine d’interventions. Elle questionne de nombreux enjeux actuels, des changements climatiques à la création de villes plus durable. Bref, c’est loin d’être ennuyant. Le travail d’équipe est primordial et fait la force d’un projet.

Le Blog – Qu’est-ce qui vous a fait choisir cette profession ?

AN – J’ai mis beaucoup de temps à trouver ma voie. Je suis allée visiter une exposition des finissants en architecture de paysage et j’ai compris que c’était pour moi. Je trouve que ce métier est une belle combinaison entre l’amour de la nature qui m’habitais et mon désir de créativité.
J’ai toujours aimé m’impliquer auprès des citoyens et organismes communautaires. Aujourd’hui, je travaille pour un petit organisme qui gère un boisé urbain à Montréal : le parc Boisé-Jean-Milot.
Au fil des ans, mon métier m’a amené à voir différemment l’espace et l’appropriation que s’en font les humains. La pratique de mon métier et la naissance de mon garçon m’ont ouvert les yeux sur l’importance d’être dehors, de jouer et de découvrir la nature même si, dans le décor de la ville, elle n’est pas toujours esthétique.

Le Blog – Qu’est-ce que vous apportez de concret aux gens qui vivent en ville ?

AN – J’aime réaliser des projets de verdissement qui ont un impact positif sur la qualité de vie des citoyens. Ma mission est donc d’agir comme une courroie de transmission pour rendre la ville plus verte, plus belle. L’écologie me passionne. Je m’intéresse beaucoup à tous les projets en lien avec l’augmentation de la verdure et la qualité de l’air en ville. Moins de béton, plus de verdure !

Le Blog – Confiante en l’avenir ?

AN – Il reste beaucoup à faire. C’est un peu comme réparer les erreurs du passé, cela prend parfois du temps. Cependant je crois en la résilience des lieux par et pour les citoyens. Il faut avoir beaucoup de patience, car la ville change, mais pas toujours comme nous le souhaitons.

Le Blog – Que souhaitez-vous partager de particulier avec nous ?

AN – Malgré mon manque de temps, je me réserve des petits moments tout simples, comme marcher jusqu’à la garderie et, ainsi, découvrir la ville et ses dangers, mais aussi ses trésors. Vous découvrez alors votre quartier avec les yeux de votre enfant. Ces petits moments partagés sont magiques.

Le Blog – Merci Aurélie. N’hésitez pas à contacter Aurélie pour vos  petits ou grands projets.

AN – Merci à vous.

Brève Biographie :
2000 Certificats en écologie Université du Québec à Montréal
– 2007 Certificats en arts plastiques Université du Québec à Montréal
– 2011 Baccalauréats en architecture de paysage Université de Montréal

Vous souhaitez contacter Aurélie Noël
Aurelie.noel@ebox.net
Tél : 514-506-4712
Facebook

Découvrez aussi : Chloé Bernard, Doula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.