Le Bleuet

Petite histoire

Plante annuelle a à la tige dressée, ramifiée, portant des feuilles linéaires alternes. Les capitules de fleurs tubulées bleues apparaissent à l’extrémité de la tige. Les fruits sont des akènes duveteux.
L’espèce est originaire des régions méditerranéennes, mais elle s’est répandue dans le monde entier avec les cultures céréalières.
On récolte les fleurs isolées : on les arrache manuellement une par une par beau temps ensoleillé.
Elles sont séchées en couches minces sur des claies, à l’ombre, dans un lieu bien aéré, ou en séchoir à une température maximale de 35°C. Une fois sèche, elles doivent être conservées au sec et à l’obscurité.
Elles contiennent des pigments organiques dont le plus important est la centaurine, un glucoside, la cichorine, des saponines, des mucilages et des tanins.
C’est une excellente plante mellifère. Sa présence dans les champs de blé est devenue un marqueur de la qualité des sols !

Usage thérapeutique

On utilise le bleuet comme diurétique et stimulant du métabolisme.
Il entre dans al composition des tisanes employés pour régler la digestion et traiter les troubles gastriques.
Le bleuet sert aussi à la préparation de bains destinés aux plaies et aux affections ulcéreuses, et comme adjuvant dans les eaux capillaires.
La fleur de bleue est depuis le Moyen-Age associée aux soins des yeux.
Calmant et anti-inflammatoire pour le peau.

 

Mode d’emploi

• Hydrolat ou infusion de bleuet en compresse oculaire pour diminuer les irritations oculaires
• Eau florale de bleuet sur la peau pour calmer en cas d’acné juvénile, de couperose et les coups de soleil
• Eau florale en friction sur le cuir chevelu en cas de démangeaisons
• Eau florale de bleuet en bain de bouche en cas de petites blessure, aphtes, gencives irritées.

Précautions et contre-indications

Vérifier les dates de péremption.

Découvrez aussi : L’Echinacée

Une réflexion sur « Le Bleuet »

  1. Bonjour,
    Merci d’élargir nos connaissances. Le bleuet semble avoir plus de vertus qu’en compresse oculaire.
    J’ai été très surprise dans un de vos derniers articles de la grande valeur nutritive du maitaké.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.