La Maitake

Histoire :
Le Maitake de son nom scientifique Grifola frondosa, est un champignon basidiomycète de la famille des Meripilaceae.
Il pousse à l’état sauvage en Europe, en Asie et dans l’Est de l’Amérique du Nord.
Jusqu’à récemment, le maitake ne pouvait être cueilli qu’à l’état sauvage. Étant donné la grande valeur de ce champignon dans la pharmacopée orientale, il paraît que ceux qui en trouvaient « dansaient de joie » au moment de leur découverte.
A maturité, le maitake peut atteindre 50 cm de diamètre et peser jusqu’à plusieurs dizaines de kilos.
Depuis 1979, on sait comment le cultiver. Les Japonais en sont encore les principaux producteurs, et cette production ne cesse d’augmenter pour répondre aux demandes grandissantes du marché occidental.
Actuellement, l’essentiel de la production est réalisé au Japon, en Chine ainsi qu’aux États-Unis.
Les Européens considèrent les champignons comme des aliments fins. Pour leur part, les Orientaux leur ont toujours réservé une place de choix dans leurs pharmacopées traditionnelles.
Les chercheurs d’aujourd’hui concentrent leurs recherches sur les effets des polysaccharides du maitake. On pense que ces composés pourraient s’avérer utiles contre diverses maladies du système immunitaire, comme le sida et le syndrome de fatigue chronique, ou pour soutenir l’organisme pendant un traitement de chimiothérapie anticancéreuse.

Utilisation :
– En cuisine poêlé, préparé en omelette ou en salade (toujours cuit)
– Utilisé en Asie depuis des millénaires pour ses vertus toniques, ses propriétés adaptogènes et son action favorable sur la santé et la longévité, ce champignon compte parmi les piliers de la pharmacopée traditionnelle.
– Améliorer la résistance au stress, soutenir le système immunitaire, notamment en cas de cancer, abaisser la tension artérielle.

Conservation :
• Frais, quelques jours au réfrigérateur
• Sous forme de poudre ou d’extrait sec en capsules, en comprimés ou en gélules
• En ampoules également disponibles

Valeur nutritive :
riche en polysaccharides,
bonne sources de vitamines B1, B2, B3, B6, C, D et de l’acide folique ainsi que de minéraux comme le calcium, le fer, le potassium, le magnésium, le phosphore, des acides aminés
22 % de protéines

Très simple d’utilisation, le maitake fait partie des champignons qui ne présentent aucune contre-indication connue.

 

Découvrez aussi : Plus sûr de soi 

Une réflexion sur « La Maitake »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.