Le Miel, les Abeilles et Saint Ambroise

La production de miel par les abeilles est fascinante.
D’abord, les abeilles récoltent le nectar à l’aide de leurs trompes ; elles pompent le nectar des fleurs et le projettent jusqu’au jabot, où le nectar et la salive de l’abeille s’accumulent.
Une transformation du nectar en miel s’opère par l’action enzymatique de la salive et du suc gastrique qui convertit le sucrose du nectar en glucose et fructose. Ce nectar est alors déposé par les abeilles dans les alvéoles de la ruche pour être ensuite ventilé à grands battements d’ailes afin de diminuer le taux d’humidité entre 14 et 20 %. Cette ventilation peut prendre jusqu’à 20 minutes. Le Miel est alors prêt.
Environ 5 litres de nectar sont nécessaires pour obtenir 1 litre de miel.
1 litre de nectar représente entre 20 000 et 100 000 voyage pour l’abeille.
Une colonie d’abeilles (30 000 à 60 000) peut entreposer près d’un kilo de miel par jour.
L’origine florale du nectar influence la couleur du miel, sa saveur et sa viscosité.

L’instinct de l’abeille, c’est l’autre
Les abeilles ne vivent que pour leur reine et leur colonie au nom desquelles elles feraient sans hésiter le sacrifice de leur vie. On pourrait lui donner tout ce dont elle a besoin matériellement pour survivre – de l’eau, de la chaleur, de la nourriture………- une abeille meurt si elle est seule, car elle est une cellule d’un corps dont la tête est la reine.

Saint Ambroise
Evêque de Milan au IVème siècle, et l’un des Pères de l’Église d’Occident, il est aussi le patron des apiculteurs, fêté le 7 décembre.Il est représenté avec une ruche.
Ambroise était le fils du préfet du prétoire des Gaules, un chef militaire très haut placé. Lorsqu’il était bébé, son berceau se trouvait dans une salle du lieu ou travaillait son père. Un jour, un essaim d’abeilles entre dans la pièce alors qu’il dormait. Celles-ci recouvrirent son visage avant de s’envoler et de disparaître. Lorsque l’on regarda le visage de l’enfant, on découvrit que les abeilles avaient laissé une fine couche de miel ……cette histoire a été racontée par son secrétaire Paulin de Milan, qui a écrit un live sur sa vie.
A l’époque d’Ambroise, les abeilles étaient souvent associées à l’art de la parole, car on trouvait que celui qui sait bien rassembler les mots pour faire de jolies phrases pleines de sens ressemble à l’abeille capable de transformer le nectar en un miel délicieux. Ainsi, il est fort probable que la légende d’Ambroise et des abeilles ait été inventée pour dire combine celui-ci, qui était avocat puis préfet de la province de Milan et élu évêque par la foule qui se mit à l’acclamer, savait bien parler.

Découvrez aussi : L’interview : Laura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.