L’invasion des édulcorants de synthèse pose un réel problème de santé publique.

Qu’est-ce qu’un édulcorant et à quoi cela sert?

Les édulcorants sont des additifs donnant un goût sucré aux produits dans lesquels on les incorpore. Les industriels de l’agroalimentaire ont une raison économique de les utiliser car leur fabrication par synthèse chimique les rend bien moins chers que le sucre !
De plus, il suffit d’en incorporer une très faible quantité dans les produits car leur pouvoir sucrant est élevé.
Le bénéfice est donc pour les industriels.
En remplaçant le sucre par un édulcorant, le fabricant a le droit d’écrire « sans sucre » sur l’emballage pour attirer l’attention des consommateurs.
Un produit ainsi édulcoré est qualifié de « light » sur un marché aujourd’hui en pleine croissance, celui de la minceur à n’importe quel prix !

Que cache l’appellation « sans sucre » ?

Prenons l’exemple de l’aspartame, ayant un pouvoir sucrant 200 fois supérieur à celui du sucre, il suffit donc d’en mettre 200 fois moins, mais cela pose un réel problème aux fabricants.
Si on incorpore une quantité d’édulcorant très inférieure à la quantité de sucre que cet édulcorant remplace dans un produit, cela modifie totalement la consistance de ce produit : son aspect est bouleversé !
Pour redonner une consistance acceptable et une sensation en bouche flatteuse au produit, il faut compenser ce manque de sucre par l’utilisation d’additifs, qui peuvent être naturels ou chimiques :
• des agents de charge, pour accroître le volume de la préparation,
• des épaississants, pur augmenter la viscosité des liquides,
• des gélifiants
• des conservateurs, pour compenser le rôle de conservateur naturel du sucre.

Moins de sucre mais plus d’additifs.
Où est donc le bénéfice santé revendiqué par les fabricants de produits « sans sucre » quand on connaît les effets délétères de ces additifs sur la santé ?

Découvrez aussi :  La Framboise

Une réflexion sur «  »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.