La Framboise

Histoire :

Fruit du framboisier, ronce probablement originaire de l’Asie de l’Est. Des vestiges trouvés dans des sites préhistoriques révèlent que la framboise existe à l’état sauvage depuis des temps immémoriaux. Les premières framboises rouges cultivées en Europe furent les rubus idaeus ; ces dernières avaient été trouvées durant les croisades aux environs du mont Ida, en Turquie. La culture connut des améliorations au XVIIIème siècle.
Le framboisier possède des tiges ligneuses garnies d’épines ; ses délicates fleurs blanches donneront naissance aux framboises. Elles ont une cavité centrale, à l’endroit où elles sont attachées à la plante.
Les framboises sauvages sont plus petites et peuvent être rouges, noires, jaunes, orange, ambrées ou blanches.

Utilisation :

Il est déconseillé de laver les framboises, car elles se gorgent d’eau.
Elles n’aiment pas la chaleur, les manipulations et le transport.
On peut les agrémenter de yogourt, de crème fraîche.
On peut les cuire pour faire des coulis, sirop, confitures, tartes, gâteaux…
On peut aussi faire des sorbets ou des glaces, des liqueurs ou eau-de-vie.

Conservation :

Les framboises sont très périssables. Ne pas les exposer au soleil ou les laisser trop longtemps à la température de la pièce.
Elles se conservent 1 à 2 jours au réfrigérateur.
Les framboises se congèlent entières ou en coulis.

Valeur nutritive :

La framboise est une bonne source de Vitamine C, elle contient du potassium et du magnésium. C’est une source élevée de fibres.
Les feuilles de framboisier en infusion ont des propriétés astringentes, diurétiques emménagogues et laxatives.

Voir aussi La Fraise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *