Anne Ancelin Schützenberger

Aïe mes aïeux ! 

Anne Ancelin Schützenberger est née le le 29 mars 1919 à Moscou dans une famille française. Elle grandit à Paris où elle obtient son baccalauréat mathématiques et philosophie, puis elle s’inscrit à l’université, en droit, puis en psychologie.
Pendant la Seconde guerre mondiale, elle participe à la Résistance.

Espiègle jusqu’au bout, elle est morte le 23 mars 2018,
juste avant ses 99 ans.

Elle crée avec Gérard Milhaud et quelques étudiants le Bulletin de Psychologie des Étudiants de l’Université de Paris (1947-48)
En 1950, elle reçoit une bourse Fullbright pour se spécialiser en psychologie sociale et dynamique des groupes aux USA.

Elle réalise une Psychanalyse avec Robert Gessain, puis avec Françoise Dolto et se forme au psychodrame avec Jacob Levy Moreno.

Elle participe à l’organisation du Council pour la création d’une association internationale de psychothérapie de groupe, depuis 1950, puis cofonde l’Association Internationale de Psychothérapie de groupe (IAGP) dont elle était la Première secrétaire générale, puis vice-présidente, et depuis 2003 « archiviste honoraire ».

Elle est Psychothérapeute, groupe-analyste et Psychodramatiste de renommée internationale.
Professeur émérite enseignant à l’Université de Nice et directeur pendant une vingtaine d’années du Laboratoire de psychologie sociale et clinique.

Elle a animé des séminaires de part le monde et écrit de nombreux ouvrages dont le plus connu est Aïe mes aïeux ! dans lequel elle met en évidence les liens transgénérationnels, le syndrome d’anniversaire, le non-dit secret et sa transformation en un « impensé dévastateur ».
Elle enseignait le transgénérationnel et a publié les livres : Le Psychodrame et, avec le docteur Ghislain Devroede, Ces enfants malades de leurs parents.

Anne Ancelin Schützenberger, Une grande Dame.

Autres livres :

• Le Jeu de rôle
• Vouloir guérir, l’aide au malade atteint d’un cancer
• Les secrets de famille, les non dits, et le syndrome d’anniversaire
• Sortir du deuil, surmonter son chagrin et réapprendre à vivre
• Contributions à une histoire de vie
• Psychogénéalogie. Guérir les blessures familiales et se retrouver soi
• Le Plaisir de vivre, Paris,
• Exercices pratiques de psychogénéalogie
• Ici et maintenant. Vivons pleinement
• La Langue secrète du corps

Découvrez aussi : Hippocrate de Cos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *