Le Safran

Histoire :

De la famille des iridacées, le safran, ou Crocus sativus en latin, est une plante vivace cultivée dans de nombreuses régions ensoleillées d’Orient et d’Occident. Il serait originaire d’Asie Mineure et sa culture était déjà pratiquée plus de 2000 ans avant Jésus Christ en Iran, en Grèce et en Inde.
Le crocus atteint environ 15 cm de haut. Les fleurs violettes veinées de rouge produisent 3 stigmates, des filaments de couleur brun orangé, qui sont cueillis à la main.
Il faut environ 85 000 à 150 000 fleurs pour faire un kilo de stigmates de safran et près de 5 kilos de stigmates pour faire 1 kilo de safran séché. C’est la raison pour laquelle le safran est l’une des épices les plus chères au monde et est surnommée « l’or rouge ».
En Orient, le safran est censé apporter gaieté et sagesse, c’est pourquoi le vêtement des moines bouddhistes est de cette couleur.

Utilisation :

Il est préférable de le réduire en poudre et de le faire tremper dans de l’eau chaude pendant quelques minutes avant de l’incorporer aux aliments à cuire.
Il est indispensable dans la bouillabaisse, la paella, …… il aromatise les volailles, fruits de mer et poissons.
C’est un anti-dépresseur puissant en gélules, il est aussi anti-inflammatoire, tonique de l’estomac et antispasmodique.
Des papyrus égyptiens montrent qu’il était estimé pour purifier les lieux sacrés mais aussi pour l’art médical.
Il entre dans la composition de L’Elixir du Suédois et de l’Elixir de la Grande Chartreuse.

Conservation :

Se procurer des filaments de safran plutôt que de la poudre souvent falsifiée. Le safran est orangé et son odeur est doucement épicée. Son prix est celui de l’or.
Il se conserve dans un contenant hermétique au réfrigérateur de préférence.

Valeur nutritive :

Le safran renferme des vitamines du groupe B, A et C.
Riche en Potassium et Phosphore.
Il renferme une Huile Essentielle nommée safranal.

Le safran peut provoquer des contractions utérines, il est par conséquent déconseillé aux femmes enceintes.

Recette : Le poulet au safran

2 réflexions sur « Le Safran »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *