Le Chaga

Petite histoire 

Originaire de Sibérie ou d’Europe du Nord et bien connu de la pharmacopée slave depuis le XVIe siècle, ce champignon de la famille des Hymenochaetales pousse aussi au Canada et en Chine.
Inonotus obliquus ou chaga est un parasite du bouleau.
Accroché au tronc il est noir comme le charbon et orangé à l’intérieur.
C’est peut être pour cela qu’il a longtemps été appelé « diamant de la forêt ».

Usage thérapeutique

C’est une plante adaptogène qui nous permet d’augmenter nos capacités à nous adapter aux différents stress.
Il contient des polysaccharides aux propriétés immunitaires, des polyphénols, des antioxydants anti-inflammatoires, des vitamines B, des minéraux et un anti-infectieux stimulant la production d’anticorps.
Pour ceux qui veulent renforcer leur terrain, ou qui se sentent fatigués après des infections à répétition.
Pour ceux aussi qui, au moindre stress, ont tendance à compenser avec la nourriture.

Mode d’emploi 

Sous forme de poudre ou de copeaux à infuser ou en décoction(sans le faire bouillir).
La macération est intéressante car elle accroît la concentration des principes actifs de la plante.

Précautions et contre-indications

Pas de contre-indication connue.
A éviter par précaution, chez la femme enceinte.

Découvrez aussi : Le Safran

2 réflexions sur « Le Chaga »

  1. Merci pour ton article sur ce champignon très intéressant. On en trouve aujourd’hui dans beaucoup de magasins bio sous diverses formes, même s’il est cher et plutôt rare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.