Le Radis Noir

Histoire :
Plante potagère à racine probablement originaire de l’est de la région méditerranéenne, le Radis Noir est particulièrement apprécié en Europe. Il peut être presque aussi piquant que le raifort, un proche parent.
Le radis noir mesure généralement 5 à 7 cm de diamètre, jusqu’à 15 cm de longueur et peut peser plus de 500grammes.
Sa peau noirâtre et rugueuse recouvre une chair très blanche, ferme, moins juteuse que la chair du radis rouge.

Utilisation :
Le radis noir agit doublement sur la sphère hépatobiliaire, d’une part en stimulant la sécrétion de bile par le foie, d’autre part en permettant une meilleure évacuation dans le duodénum de cette bile stockée dans la vésicule. Il est conseiller en cas d’insuffisance hépatique. En usage thérapeutique, il est utilisé sous forme de supplément, mais on peut le consommer cru et faire une cure.

Conservation :
Le radis noir se conserve facilement au réfrigérateur, dans un sac en papier. Il perdra de la fermeté. Le laver au moment de l’utilisation et le peler avant de la manger.

Valeur nutritive :
Il est riche en un actif spécifique soufré, la raphonine.
Riche en vitamine C et anti-scorbutique, bonne source de potassium, c’est aussi un sédatif nerveux.

 

D’autres radis :

 

Le radis rouge 

 

Radis d’hiver

 

 

 

 

 

Le Daïkon ou radis oriental

 

 

 

 

 

Découvrez aussi : Le Quinoa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.