Vipassanà est l’une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Il y a 2 500 ans, elle fut redécouverte par le Bouddha, qui l’enseigna en remède aux maux universels. Cette technique fleurit d’abord en Inde, mais s’y dégrada peu à peu, puis disparut.

La Birmanie, pays voisin, conserva heureusement la forme originelle de Vipassanà au fil des millénaires.
Et depuis 1969, celle-ci a été réintroduite en Inde. Vipassanà est un terme pàli signifiant « vision pénétrante » : voir les choses telles qu’elles sont réellement.
Le but de cette méthode pragmatique de méditation, accessible à tous, est de purifier l’esprit, d’éliminer les tensions et la négativité mentales qui nous rendent malheureux.
Elle est enseignée par Shri Satya Narayan Goenka et ses assistants dans de nombreux pays.
Les participants à leurs formations viennent de toute caste, toute communauté, tout milieu.

Goenka et son épouse

Cet ouvrage est le premier qui décrit en détail, pour le grand public, ce trésor spirituel de l’Inde enseigné par S N Goenka.

Car ce n’est pas une religion, mais une philosophie de vie que vous pouvez pratiquer quelles que soient vos croyances.

William Hart, l’auteur, a étudié pendant sept ans la méditation Vipassanā auprès de S. N. Goenka, avant de devenir l’un de ses assistants, puis enseignant. Il est également écrivain et traducteur.

L’avis de la Naturopathe : A expérimenter et pratiquer !

Découvrez aussi :L’Adulte surdoué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *