Les rôles du Naturopathe

  • La prévention des maladies en ayant une hygiène de vie optimale.
  • Le respect et la stimulation de la régénérescence chaque fois que l’énergie vitale s’avère insuffisante.
  • La complémentarité d’action avec les corporations médicales est essentielle.
  • L’accompagnement de la croissance de chacun, soucieux ds richesses créatrices, intellectuelles ou spirituelles latentes, le praticien accompagne au mieux le développement du potentiel de chacun.

Ses objectifs de qualité de vie et d’harmonie participent ainsi à la construction d’une société faites d’individus « bien dans leur corps, bien dans leur assiette et bien dans leur cœur et leur tête », selon les préceptes de la naturopathie holistique, qui traite l’homme dans sa globalité.

La formation du Naturopathe

Depuis un siècle, des organismes de formation professionnelle existent dans presque tous les pays d’Europe, aux Etats Unis d’Amérique, au Canada, en Australie et en Amérique Latine.
Les formations doivent intégrer des sciences fondamentales (du niveau des infirmiers) afin d’enseigner les bases d’anatomie, psychologie, biologie et pathologies d’exclusion.
S’y ajoutent les formations très poussées en hygiène nutritionnelle et en diététique, en exercices physiques, relaxation et gestion du stress, hydrologie, iridologie, phyto-aromathérapie, énergétique…

Choisir un Naturopathe

Le diplôme de naturopathie est privé mais de niveau universitaire. Chaque naturopathie peut, en plus, avoir approfondi une technique qui correspondra à la personnalité de certains.
En France, le Fenahman est la structure fédérale représentative de la naturopathie et des écoles depuis 1985.
Il faut choisir un Naturopathe qui a suivit l’enseignement d’une des écoles reconnues par le Fenahman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *