Le Besoin de rupture…

Il est bon de « changer d’air » régulièrement pour changer sa vision de la vie, des autres, de soi, partir à la rencontre des autres cultures, de la nature sauvage…

Sortir de la routine, d’un travail routinier, répétitif, du métro-boulot-dodo, mais aussi d’un environnement avec toujours les mêmes têtes autour de soi, les mêmes maisons, les mêmes rues, les mêmes paysages….

Bouger, voir autre chose, c’est la survie de notre cerveau qui est en jeu, le développement des connexions entre nos neurones. Plus nous découvrons le monde, plus nous diversifions nos activités, plus nous nous amusons, nous jouons, mieux notre cerveau fonctionne et se porte bien longtemps !

Une vraie rupture, que l’on quitte la ville, le village ou sa campagne, il est excellent pour notre tète, notre cœur, notre corps de découvrir, d’explorer, de s’essayer à d’autres modes de vie, de goûter, de sentir, de penser . Il est très important d’éprouver de la surprise, de l’étonnement, de l’admiration, de la curiosité…

Les bienfaits de la lenteur, les vacances où l’on se déplace peut ou lentement sont propices à une analyse, à une mise en perspective de notre quotidien. C’est le temps disponible des vacances qui nous apporte cette opportunité de réflexion.

Un but non matériel, les vacances avec les cheminements divers qu’elles nous offrent, nous donnent du temps, nous mettent en lien direct avec les éléments naturels tels que l’eau, le vent, la terre, l’orage , la foudre, le chant des oiseaux, apportent ainsi au travers de nos sensations diverses une autre perception de la vie.

Voir aussi l’Histoire des vacances et le Cahier de Vacances

Une réflexion sur « Le Besoin de rupture… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *