Le bronzage est une protection naturelle de la peau face aux agressions du soleil.
Les UVA, UVB et infrarouges pénètrent dans la peau. 90 % des UVB et 80 % des UVA sont arrêtés par la peau, c’est donc en faible quantité qu’ils la traversent et font des ravages.

Notre peau dispose de cellules bronzantes qui fabriquent de la mélanine, responsable de la pigmentation et dont le rôle est d’atténuer la pénétration des rayons solaires.

Vrai ou faux bronzage ?

Le bronzage dit « vrai » provient de la fabrication de mélanine. Il s’acquiert au bout d’une semaine d’exposition et disparaît au bout de 2 mois.
Le « faux » bronzage donnera une pigmentation immédiate après 3 heures d’exposition. C’est l’impression de teint hâlé.

Le soleil est la santé ?

De tout temps, le soleil fut utilisé comme un allié de la santé, en Chine contre la variole, chez les Egyptiens contre la dépigmentation, Hippocrate contre le rachitisme, de nos jours pour améliorer le psoriasis et l’eczéma.
Le soleil a une incidence significative sur notre moral et nos hormones, et il est à la fois anti- et pro-oxydant.

Une exposition trop importante entraîne un vieillissement cutané anticipé, en s’attaquant au collagène de la peau et aux capillaires veineux, avec une perte de souplesse, de résistance, une déshydratation avec apparition de taches brunâtres allant jusqu’à une cancérisation de la zone cutanée.

Mais l’absence de soleil est tout aussi néfaste à notre corps, en aboutissant à une carence en vitamine D et donc de calcium et phosphore dont elle permet l’assimilation.
La vitamine D participant à la prévention de certains cancers, du diabète de type I, de certaines maladies auto-immunes, de l’ostéoporose et de troubles cardiovasculaires.

Pour synthétiser la vitamine D

    • Je recommande de s’exposer pour une durée qui varie en fonction de la période de l’année, du temps de la journée, de la latitude et du degré de pigmentation de la peau.
    • Si vous savez qu’après 30 minutes d’exposition vous obtenez un léger coup de soleil, je recommande une exposition entre 10 et 15 minutes des bras et des jambes, ou de l’abdomen et du dos si vous êtes en maillot de bain, et cela 2 à 3 fois par semaine.
    • Il faut porter une protection sur le visage (chapeau ou crème) qui est la zone la plus sensible. Sortez, exposez-vous au soleil, puis, si vous prévoyez de vous exposer plus longtemps, mettez une crème solaire.
    • Les personnes qui ont une peau très pigmentée ont en permanence l’équivalent d’une protection solaire d’indice 8 à 15. C’est pourquoi elles ont besoin d’être exposées pendant des périodes beaucoup plus longues et c’est aussi pourquoi elles ont un risque particulièrement élevé de manquer de vitamine D.

Le soleil est la meilleure source de vitamine D.

Comment faire du soleil un facteur de santé sans effet secondaire ?

2 réflexions sur « »

  1. Bonjour Claire,
    Comment sait-on que l’on a une peau très pigmentée ? Est-ce une peau foncée ?
    Et dans ce cas , doit-on prendre des suppléments de vitamine D?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *