Comment faire du soleil un facteur de santé sans effet secondaire ?

Quelques règles naturopathiques :

1. Une alimentation réduite, anti-oxydante et pauvre en sucre.
Jusqu’à un certain seuil d’exposition, la cellule sait réparer les lésions induites sur ADN. Mais trop de radicaux libres a des effets néfastes sur les graisses des membranes cellulaires (collagène et élastine)
Solution : diminuer vos apports en sucre, et augmenter vos apports en vitamines A, E, C, zinc et sélénium avec des légumes crus, des huiles…

2. Ne vous lavez pas avant de vous exposer.
Sous l’action réchauffante du soleil, la peau augmente la production de sueur qui contient un filtre anti-UVB naturel, l’acide urocanique. Le savon et l’eau calcaire inhibe l’action de cette couche protectrice.

3. Evitez les crèmes solaires et les lunettes de soleil.
Les corps gras naturels, comme l’huile de coco et le monoi protègent suffisamment si l’on respecte les règles d’exposition. (sauf pour les phototypes 1 et 2)
Les lunettes de soleil empêchent la lumière d’atteindre la rétine et ainsi de donner au corps l’information nécessaire pour se préparer au soleil.

4. Tenez compte de l’indice UV et du degré d’Albédo.
Plus l’indice UV est élevé plus les risques de brûlure sont élevés. Attention également à la réverbération (albédo), l’eau ou l’herbe de 5 à 10 %, le sable de 25 à 40 %, la neige jusqu’à 90 %.

5. Bougez au soleil.
Pas besoin de faire le « lézard » pour profiter du soleil ! Exposez votre corps au soleil en vous promenant, en jardinant ou en jouant.

6. Progressivité
Exposer le corps entier (si possible) pendant des temps qui s’allongent peu à peu en fonction de la pigmentation de la peau de 10 à 40 minutes.

7. Périodes d’exposition
Premières cures de soleil de janvier à mars.
Diminuez votre temps d’exposition en avril et mai.
De juin à août, ne vous exposez pas de 11h à 16h. Restez à l’ombre ou gardez des vêtements de coton.

8. Tenez compte de votre phototype.
La classification comprend sept types :
Phototype 0. Il s’agit des personnes albinos.
Phototype 1. Ce sont les personnes rousses.
Phototype 2. Les cheveux sont blonds. La peau est claire.
Phototype 3. Ce phototype est intermédiaire. Ces personnes sont blondes ou châtains. Leur peau est claire ou mate. Elles ont parfois des coups de soleil en début d’exposition. Elles ont un bronzage classique doré. Les phototypes 3 blonds ou avec des yeux clairs ont, un vieillissement cutané plus rapide que les bruns avec des yeux foncés.
Phototype 4. Ce sont des personnes brunes à peau mate.
Phototype 5. Ce phototype est appelé le type méditerranéen.
Phototype 6. Ce sont les personnes à peau noire.

9. Tenez compte de votre vitalité ! (définissez votre « type »)
Certains d’entre nous sont plus adaptés à l’exposition au soleil et en tireront un meilleur bénéfice que d’autres .
Si vous êtes de type « musculaire », sur-vital, vous supporterez des doses d’exposition solaires importantes. Vous bronzez rapidement et les radiations sont pour vous une grande source de bienfaits.
Si vous êtes « sanguin-digestif », dilaté et congestif, vous apprécierez davantage le froid à la chaleur du soleil !
Si vous êtes « rétracté », plutôt maigre, exposez-vous avec prudence et pas trop longtemps afin de ne pas vous dévitaliser.

Mais que vous soyez sous-vital ou sur-vital, un minimum d’exposition solaire est toujours nécessaire, tout n’est qu’une question de dosage !

Il existe dans le monde beaucoup plus de maladies par carence d’exposition solaire que par surexposition.

Quelles crèmes solaires utiliser ?

4 réflexions sur « Comment faire du soleil un facteur de santé sans effet secondaire ? »

  1. Je suis très étonnée de lire qu’il faut éviter les crèmes solaires et les lunettes de soleil…
    Pour ma part, depuis quelques temps si je ne mets pas mes lunettes de soleil, j’ai tendance à cligner des yeux et à pleurer légèrement .
    J’éprouve un réel confort à les porter et lorsque je ne mets pas de protection solaire en jardinant, j’attrape des coups de soleil… j’en ai fait l’expérience dimanche dernier.
    Qu’en pensez-vous?
    Cordialement

    1. Bonjour Claude,

      Il s’agit dans cet article de « s’exposer » au soleil pour ses bienfaits de 10 à 40 minutes et non de rester au soleil pendant des longues heures. Pour bénéficier des bienfaits du soleil, il ne faut rien mettre entre le soleil et la peau…. les lunettes comme les crèmes, dans ce cas, sont à proscrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *