Anne Ancelin Schützenberger

Aïe mes aïeux ! 

Anne Ancelin Schützenberger est née le le 29 mars 1919 à Moscou dans une famille française. Elle grandit à Paris où elle obtient son baccalauréat mathématiques et philosophie, puis elle s’inscrit à l’université, en droit, puis en psychologie.
Pendant la Seconde guerre mondiale, elle participe à la Résistance.

Espiègle jusqu’au bout, elle est morte le 23 mars 2018,
juste avant ses 99 ans.

Elle crée avec Gérard Milhaud et quelques étudiants le Bulletin de Psychologie des Étudiants de l’Université de Paris (1947-48)
En 1950, elle reçoit une bourse Fullbright pour se spécialiser en psychologie sociale et dynamique des groupes aux USA.

Elle réalise une Psychanalyse avec Robert Gessain, puis avec Françoise Dolto et se forme au psychodrame avec Jacob Levy Moreno.

Elle participe à l’organisation du Council pour la création d’une association internationale de psychothérapie de groupe, depuis 1950, puis cofonde l’Association Internationale de Psychothérapie de groupe (IAGP) dont elle était la Première secrétaire générale, puis vice-présidente, et depuis 2003 « archiviste honoraire ».

Elle est Psychothérapeute, groupe-analyste et Psychodramatiste de renommée internationale.
Professeur émérite enseignant à l’Université de Nice et directeur pendant une vingtaine d’années du Laboratoire de psychologie sociale et clinique.

Elle a animé des séminaires de part le monde et écrit de nombreux ouvrages dont le plus connu est Aïe mes aïeux ! dans lequel elle met en évidence les liens transgénérationnels, le syndrome d’anniversaire, le non-dit secret et sa transformation en un « impensé dévastateur ».
Elle enseignait le transgénérationnel et a publié les livres : Le Psychodrame et, avec le docteur Ghislain Devroede, Ces enfants malades de leurs parents.

Anne Ancelin Schützenberger, Une grande Dame.

Autres livres :

• Le Jeu de rôle
• Vouloir guérir, l’aide au malade atteint d’un cancer
• Les secrets de famille, les non dits, et le syndrome d’anniversaire
• Sortir du deuil, surmonter son chagrin et réapprendre à vivre
• Contributions à une histoire de vie
• Psychogénéalogie. Guérir les blessures familiales et se retrouver soi
• Le Plaisir de vivre, Paris,
• Exercices pratiques de psychogénéalogie
• Ici et maintenant. Vivons pleinement
• La Langue secrète du corps

Découvrez aussi : Hippocrate de Cos

Faire germer des graines chez soi, c’est possible

Il est important de comprendre que la germination décuple les bienfaits des graines.

En effet, la chaleur et l’eau vont réveiller la graine pour que son activité enzymatique se déclenche et qu’elle se libère de ses éléments toxiques pour laisser la place aux bons nutriments.

Pour assurer une bonne qualité, il faut minimiser les risques de contamination bactérienne durant la germination à domicile.

Je vous conseille donc :

• d’investir dans un bocal à germination ou un germoir à étage (les plus chers ne sont pas forcement les meilleurs)…….. choisissez quelque chose de simple et qui vous convient.
• désinfecter votre équipement après chaque germination, comme conseiller pour votre équipement ou avec du vinaigre blanc après lavage au savon.
• assurer une bonne circulation de l’air ambiant, en aérant 2 fois par jour.
• de rincer au minimum 2 fois par jour vos jeunes pousses

Des idées de graines à germer :

Pour les débutants les légumineuses sont très faciles : les lentilles, les haricots mungo, les pois chiches…… les graines de radis et le fenugrec…

mais vous pouvez aussi faire germer :

• des graines de légumes et des fines herbes
• des graines de céréales
• des graines d’oléagineux
• des graines mucilagineuses comme le chia ou le lin

La germination garantie une production sans pesticides, sans engrais, écologique et saine, respectueuse de l’environnement.

Les graines germées sont agréables au goût et visuellement attractives ……. en variant les graines.

Ajouter vos germinations à vos salades toute l’année.

                                                                     Bonnes germinations !

Découvrez aussi : La salade de Quinoa

ASTUCES Morphologiques : Ventre, Bras et Cuisses

Camoufler un petit ventre…..

  • Toutes les robes vous irons, droite, housse, trapèze ou avec des jeux de fronces sur le devant.
  • Privilégiez les pantalons taille haute car ils ne coupent pas le ventre en deux mais, au contraire, l’aplatissent sans le martyriser !
  • Portez des combinaisons droites, sans ceinture pour ne pas accentuer votre ventre.
  • Utilisez une lingerie gainante qui gomme les imperfections et redessine la taille sans la comprimer.

 

Affiner des bras rondouillets…

    • Bannissez définitivement tout ce qui serre et comprime les bras.
    • Privilégiez les hauts aux manches 3/4 ou chauve-souris, qui dévoilent juste l’avant-bras ou le poignet et flattent les bras potelés.
    • Jouez avec les transparences : avec des manches souples qui ne grossissent pas.
    • Evitez ce qui grossit vos bras : les emmanchures américaines, les débardeurs et les manches courtes.

 

Cacher des cuisses trop fluettes ou trop rondes…

  • Choisissez des robes évasées, trapèze ou tulipe.
  • Les robes amples et fluides, qui ne moulent pas, vous feront paraître plus voluptueuse.
  • Bannissez le trop serré, le trop moulant. Préférez des formes souples, plutôt lâches.

 

Découvrez aussi Hanches et Fesses ; Silhouette

 

Les bienfaits de la germination pour l’organisme

La germination désigne la phase initiale du processus de développement d’une plante à partir d’une graine.

 

La consommation de graines germées ne date pas d’aujourd’hui : elles sont consommées depuis des millions d’années et appréciées pour leurs propriétés nutritionnelles hors pair.

En effet, en période de germination, la plante concentre une grande quantité de vitamines, de minéraux ou encore de fibres et est très digeste pour notre organisme.
Le processus de germination des gaines entraîne en effet une véritable pré-digestion des macronutriments que sont les lipides, les protéines et les sucres complexes.
D’autre part, certaines enzymes et vitaminent apparaissent lors de cette métamorphose destinée à donner à la future plante toute sa vitalité et à votre corps l’énergie pour se nettoyer.

Les graines germées sont donc de véritables cornes d’abondance au niveau nutritionnel, tous nutriments confondu.

Consommées crus, les germes présentent une meilleure qualité nutritionnelle et sont une bénédiction-santé.

La richesse en nutriments
les germes sont d’excellentes sources de protéines, mais également de fibres, de vitamines, de minéraux.
• L’amélioration du transit intestinal
de par leur richesse en fibres, les graines germées facilitent la régulation du transit. De plus leur teneur élevée en enzymes permet de fractionner les aliments, ce qui améliore leur passage à travers la barrière intestinale et leur absorption.
• Le contrôle du poids
elles régulent les sensations de faim et de satiété grâce aux fibres, ce qui stabilise notre glycémie et limite le grignotage.
• Le renforcement du système immunitaire
• Le rôle anti-oxydant pour nos cellules
• Le renforcement de nos tissus…..

                          en général, une nette amélioration de notre santé.

Découvrez aussi : Comment faire germer des graines chez soi

ASTUCES Morphologiques : Hanches et Fesses

Etoffer des hanches étroites…..

    • Portez votre choix sur les jeans avec des coupes plutôt ample. 
    • Adoptez les pantalons et jupes taille haute, avec des fronces ou des pinces sur les hanches, des poches latérales plaquées, ainsi que des pantalons chino.
    • Evitez les vêtements moulants, tels les jupes crayon ou les slims, surtout associés à des tops larges qui amplifieraient la différence entre le haut et le bas du corps.
    • Portez des bas colorés et jouez avec les imprimés.
    • Choisissez des chaussures bien proportionnées à votre silhouette, ni trop lourde, ni trop fine.

 

Dissimuler des fesses généreuses….

  • Privilégier les hauts fluides et souples, ni trop serrés, ni trop larges, et surtout qui descendent  sous les fesses.
  • Misez sur un décolleté en V, qui attire l’attention su le haut du corps.
  • Réservez les colories foncés pour le bas du corps.

Découvrez aussi : Silhouette ; Ventre, Bars et Cuisses

 

En lisant un article hier, j’ai réalisé que l’on parlait beaucoup de la souffrance animale….. élevage, abattage …….mais que l’on ne parlait presque jamais de la souffrance végétale !

L’animal n’agit pas par cruauté, même si la vie animale est violente, il ne tue pas par plaisir, par envie, mais seulement par un besoin vital, il doit se nourrir.
Le prédateur tue un autre animal s’il est carnivore, il tue un végétal s’il est herbivore de toutes les façons il doit tuer !

Tout être vivant est sujet à la souffrance s’il est agressé, le végétal comme l’animal…

Le débat entre les végétariens et les non-végétariens est donc stérile……. le vrai débat se situe ailleurs.

Que penser de la manière de cultiver et d’élever sans respect pour leurs natures profondes ?

L’essentiel, à mon avis, est d’avoir beaucoup de respect pour la pomme ou la salade que l’on tue comme pour le poulet ou le poisson et de ne pas gaspiller….

Nous devons manger pour vivre…. alors ne gaspillons pas la nourriture quel que soit sa provenance et mangeons sainement pour respecter notre corps et ne pas lui infliger de souffrance.

Découvrez aussi L’eau potable

ASTUCES Morphologiques : Silhouette

Elancer sa silhouette……

    • Eviter les hauts trop amples et trop longs qui vous tasseront davantage
    • Adoptez les pantalons taille haute, droits. Des jeans slims, et les coupes « flare », portés avec des talons hauts.
    • Préférez le pantalon 7/8, qui dégage la cheville ou un pantalon porté retroussé.
    • Amusez-vous avec les couleurs mais en respectant certaines règles : Un haut et un bas avec des couleurs trop contrastées auront tendance à couper la silhouette en deux et à vous tasser.
    • Les Accessoires : Privilégiez les ceintures à la taille et les longs foulards
    • Les Chaussures : évitez de porter des échasses ainsi que des chaussures trop fillettes. Les bouts ronds ou trop pointus sont à proscrire. Les bottes allongent votre silhouette si la tige est bien haute.

Découvrez aussi : Hanches et Fesses ; Ventre, Bras et Cuisse