Les Epinards

Histoire :

Plante potagère annuelle probablement originaire de Perse, l’épinard était inconnu des civilisations gréco-romaines ; il semble qu’il fut introduit en Espagne par les Arabes, puis se répandit dans toute l’Europe.
Au moyen Age, les boulettes d’épinard pressé frais et cuit se vendaient sous le nom d’ « espinoche ». L’appellation « à la florentine » rappelle la ville de Florence que Catherine de Médicis quitta en 1533 pour épouser le Roi de France, non sans avoir amené avec elle ses cuisiniers italiens avec mission d’apprêter l’épinard, son met préféré, à toutes les sauces.
L’épinard croit dans la plupart des régions tempérées.

Utilisation :

Il se consomme cuit ou cru.
Le laver à grande eau mais ne pas le laisser tremper.
Cuire les épinards rapidement (1 à 3 minutes) à feu vif dans une casserole couverte. L’eau qui reste dans les feuilles lavées et légèrement secouées est généralement suffisante pour cuire les épinards.
L’épinard trop cuit prendra une couleur brunâtre.
Pour éviter l’oxydation de l’épinard qui est acide, éviter l’aluminium et la fonte pour le cuire.

Conservation :

Au réfrigérateur 4 à 5 jours.
Ne les laver qu’au moment de les utiliser.
Ne pas les converser une fois cuit.

Valeur nutritive :

L ‘épinard cru est une excellente source d’acide folique, de vitamine A, de potassium et de magnésium.
C’est une bonne source de vitamine C et de fer.

Recette Dhal aux épinards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *